Je vais dans cet article vous parler de quand faire contrôle technique pour votre voiture pour les différents cas.

 

Quand faire contrôle technique, les différentes situations?

Peu d’automobilistes sont passés à côté de l’un des débats majeurs de 2018!

Le durcissement du contrôle technique pour les véhicules légers.

Cette nouvelle loi, qui n’a pas fait que des heureux parmi les usagers de la route.

Elle est pourtant censée protéger ces derniers des éventuels dangers que pourrait représenter un véhicule.

Il en va non seulement pour ses occupants mais aussi pour les autres usagers.

 

Le contrôle technique, une obligation légale

Instauré en 1992, le contrôle technique des véhicules légers a pour but de sécuriser l’utilisation des voitures.

Face au nombre croissant d’accidents de la route, souvent mortels, causés par une défaillance technique d’un ou plusieurs véhicules roulant.

Mais il permet aussi de lutter contre la pollution occasionnée par un véhicule vieillissant et non contrôlé.

Le législateur a décidé d’instaurer un contrôle obligatoire pour tous les véhicules légers.

 

Texte de loi de 2018

Régulièrement révisé, le texte de loi a subi un profond durcissement en 2018. Ce durcissement se traduit notamment par l’augmentation des points de contrôle, passant de 123 à 133.

Une nouvelle catégorie de défaillance a par ailleurs été ajoutée :

  • désormais, aux défaillances mineures, qui n’engendrent pas d’obligation de réparation,
  • aussi aux majeures, qui elles nécessitent une contre-visite, s’ajoutent désormais les défaillances critiques.

Ce type d’anomalie entraîne l’immobilisation du véhicule, qui ne peut plus rouler jusqu’à sa réparation totale.

 

Où, quand et comment ?

Pour être valable, le contrôle technique doit être réalisé par un centre spécialisé en la matière.

Concernant sa fréquence, on fait une distinction entre:

  • véhicules neufs : pour la première catégorie, un premier contrôle technique doit intervenir au plus tard quatre ans et six mois après la date de première mise en circulation du véhicule. Un contrôle technique sera ensuite réalisé tous les deux ans suivants.
  • véhicules d’occasion : Concernant les véhicules d’occasion, c’est cette dernière règle seulement qui s’applique. De nombreux points sont vérifiés par le technicien, qui n’a toutefois pas pour vocation à réparer les éventuelles défaillances.

C’est en effet à l’automobiliste de faire le nécessaire pour remettre son véhicule en état, et d’effectuer une contre-visite si nécessaire.

Le contrôle technique du véhicule est obligatoire, ceci dit le proprio doit le renouveler à chaque fois que le délai de la visite a atteint sa date de validation.

 

 

Alors quand est-ce que vous devriez faire un contrôle technique ?

Le 20 mai 2018, la nouvelle directive sur le contrôle technique est entrée en force pour le véhicule particulier moins de 3.5 tonnes.

Ainsi pour les voitures neuves la première visite technique doit être effectuée:

  • dans les 6 mois qui suivent son 4e anniversaire de mise en circulation. Après cela, le contrôle doit être réalisé tous les deux ans. Ce rythme de deux ans est obligatoire à compter de la date de la dernière visite. Dépassé ce délai, il y a un risque d’amende.

Il existe des cas particuliers : par exemple, si vous voulez vendre votre voiture ou bien en acheter.

Le contrôle doit être daté de moins de 6 mois, c’est-à-dire le propriétaire doit faire une visite anticipée afin de remettre à l’acheteur le rapport du contrôle.

Eh oui, comme tous les contrôles techniques, cette visite anticipée consiste à examiner les points vitaux ainsi que la sécurité de l’automobile.

Effectivement, il est important pour l’acheteur d’avoir en main la pièce justificative du contrôle technique dont il aurait besoin pour compléter les formalités d’immatriculation.

  • Deuxième cas : les véhicules utilitaires (inférieur à 3.5 t) doivent être soumis à un contrôle complémentaire qui est dit vérification antipollution.

En plus de tout cela, avant de partir en vacances ou faire un long voyage, il est recommandé d’effectuer une visite technique afin d’avoir l’esprit tranquille.

Au cas où vous allez rencontrer d’éventuels problèmes en cours de route.

Par contre la visite technique volontaire peut-être partielle ou intégrale selon la demande du proprio.

 

Non respect des délais et dates limites des contrôles techniques

Sûrement, une personne qui circule dans les trafics sans contrôle régulier s’expose à :

  • une amende de 135 euros, à une confiscation du certificat d’immatriculation par les responsables de circulation
  • une contravention sous forme d’une fiche de circulation provisoire qui est valable pendant 7 jours.

En effet, le contrôle technique est une obligation pour chaque propriétaire.

En effet, la vérification des points est très importante pour éviter de nombreux dégâts tels que les accidents de la route.