Controle Technique
Publié le - 1385 v. -

La contre visite controle technique

Les véhicules qui ne passent pas le contrôle technique doivent repasser en contre-visite pour pouvoir circuler dans le territoire français. De ce fait, une lettre S est apposée sur le certificat d’immatriculation du véhicule avec un procès-verbal qui indique les éléments à réparer, voire même à changer.

Comment fonctionne la contre-visite d’un contrôle technique ?

La contre visite controle technique doit être effectuée au moins deux mois après la première visite, portant sur les défauts constatés lors de la visite initiale. La voiture doit repasser sur le même délai en cas d’autre défaillance, ou si la défaillance initiale se présente tout en respectant le même délai. Si ce délai n’est pas respecté, le véhicule repassera toutes les visites. Il est à noter que ces délais ne sont pas applicables aux véhicules.

Que faire pour éviter la contre-visite ?

En France, presque un quart des véhicules contrôlés repasse la contre-visite. De ce fait, il existe des gestes simples pour éviter de repasser le contrôle technique. Ci-après plusieurs raisons pour que ces véhicules repassent le contrôle, et aussi les moyens pour les éviter pour que le delai contre visite controle technique ne soient pas appliquées. Tout d’abord, il faut contrôler la signalisation et les éclairages de son véhicule, en faisant appel à des électriciens compétents, tout en gardant un coffret d’ampoule dans sa boite à gant. Puis de vérifier scrupuleusement les plaquettes, tambours et disques, mais aussi le liquide de frein chez un mécanicien professionnel. Les pneus et l’échappement doivent être de bon état, tout en respectant les règlements en vigueur y concernant, dont l’usure, hernies et entailles, mais aussi la pression des pneus. Le bon état, la lisibilité et la bonne fixation de la plaque d’immatriculation sont indispensables. Concernant le pare-brise, elle doit être changée dès qu’elle présente une fissure plus de 30 centimètres. Sans oublier la fixation adéquate des sièges du véhicule et les ceintures de sécurité, sans oublier les airbags. Le contrôle de l’huile moteur, du liquide de frein et de lave-glace, mais aussi de la direction assistée, le bon fonctionnement des ouvertures des portes, capots et hayon doivent être contrôlés, afin d’éviter la contre-visite.

Où refaire son contrôle de contre-visite ?

La contre-visite doit être faite dans le même centre de contrôle technique. Ainsi, il faut comprendre que seules les défaillances imposées par la loi doivent être à revoir. De ce fait, pour réduire le prix contre visite controle technique, vaut mieux opter pour un forfait comprenant la contre-visite pour alléger le prix, surtout quand le véhicule est en mauvaise état.

Les publications similaires de "A savoir"

  1. 24 Août 2018Faut-il avoir peur du nouveau contrôle technique 2018 ?142 v.
  2. 18 Août 2018Nouveau contrôle technique 2018 : tout savoir sur la réforme114 v.
  3. 8 Juin 2018Dans quels cas réaliser un contrôle technique?183 v.
  4. 24 Mai 2018Toujours faire un contrôle technique avant de partir en vacances203 v.
  5. 13 Nov. 2017Le contrôle technique va s'endurcir et coûter plus cher en 2018928 v.
  6. 11 Sept. 2017Les étapes d'un contrôle technique1066 v.
  7. 2 Août 2017Le contrôle technique en France944 v.
  8. 10 Juil. 2017Un contrôle technique plus sévère1230 v.
  9. 23 Mai 2017Combien de temps avez-vous pour passer votre contre-visite ?1084 v.
  10. 17 Fév. 2017La visite technique périodique1415 v.
  11. 12 Fév. 2017Le bon plan des contrôle technique à 1€1589 v.
  12. 6 Fév. 2017Obtenir son code de la route dans un centre de contrôle technique1224 v.
  13. 1 Fév. 2017Comment trouver les meilleurs plans pour un contrôle technique pas cher.1312 v.
  14. 27 Janv. 2017Le temps en moyenne d'un contrôle technique1354 v.
  15. 11 Janv. 2017La réforme du contrôle technique 20186009 v.